J’ai rencontré Mathilde

MDD Photographie
⧫ Mathilde Poiron

🔽 Instagram de Mathilde 
🔽Présentation de Mathilde en Vidéo, pour le Comité Miss Elegance Finistère

J’ai rencontré Mathilde lors du défilé Kiabi à Quimper. Puis nous nous sommes encore croisées lors de 2 autres défilés, Espace Mode à Quimper et 108ème Avenue à Concarneau (d’ailleurs, j’ai acheté la salopette qu’elle portait pour Espace Mode ^^).

Après être allée fouiller sur son Insta et son Facebook (qui  ne le fait pas ?), j’ai remarqué qu’elle était de Douarnenez, là où j’ai également passé mes années de Lycée. De 7 ans ma cadette, je peux vous dire que je suis plutôt admirative de la détermination, du talent et de l’ambition de Mathilde. Cette jeune fille n’est pas seulement douée pour poser ou pour défiler, elle se voue à un sacré parcours d’études dans le domaine du droit. 

J’ai voulu faire un peu plus sa connaissance et vous faire partager l’expérience de Mathilde, qui se présente pour l’élection de Miss Elégance Finistère le 1er avril prochain !

🔽🔼Mathilde, tu es originaire de Douarnenez, tu as 21 ans. Je sais que tu es étudiante en droit et te croise régulièrement sur des défilés. Suivant ton Insta et ton Facebook de près ;-), j’ai également remarqué que tu faisais des photos de mode, participes à des concours de beauté, d’élégance… Comment t’es venue cette passion ?


↪ Tout a commencé en novembre 2014, j’avais alors 18 ans. Je suis tombée par hasard sur une publication Facebook où il était mentionné que le comité Miss prestige Bretagne (ancien comité de Madame De Fontenay) recherchait des candidates. Ni une ni deux, j’ai envoyé ma candidature avec le soutien de mon copain. Je ne savais pas du tout dans quelle aventure je m’embarquais, j’avais pour seule exemple l’élection de Miss France que je regardais à la télé depuis toute petite, chaque année. Je n’avais pas pour objectif de gagner, j’étais simplement curieuse de découvrir le milieu. Suite à cette élection peu fructueuse, j’ai eu la chance de faire de nombreuses rencontres : même si je n’avais rien gagné, j’ai directement reçu plusieurs demandes d’ajouts dans mes amis Facebook de photographes, candidates et organisateurs présents à l’élection… Toutes les rencontres que j’ai faites ce soir-là étaient l’un des seuls points positifs de cette élection. En effet je venais de découvrir les coulisses des élections et tout ce qui les compose : la concurrence, les candidates qui se dévisagent, les commentaires médisants… bref, rien à voir avec les images télévisées qui font rêver toutes les filles. 

Quelques mois plus tard, pour Noël, mes parents m’ont offert un shooting photo avec la photographe Vanessa CRIOU associé à une maquilleuse, Jessica. Encore une fois je découvrais un monde complètement inconnu pour moi : je ne savais pas poser, j’étais timide. J’avais peur que l’on ressente ma timidité sur les clichés mais à ma grande surprise, le résultat était bluffant ! En l’espace d’une seconde, je me suis trouvée jolie et fière. Par la suite, la photographe a publié les photos sur Facebook et je pense que c’est à partir de ce moment que tout a commencé : j’ai été contactée par des photographes pour faire d’autres shootings ainsi que pour participer à des défilés de mode. Voulant persévérer dans le milieu et ne pas rester sur une déception après l’élection, j’ai alors tenté les défilés de mode. 
























Ce milieu m’a énormément surprise : pas de concurrence, une très bonne ambiance… totalement différent du milieu des élections ! Ce que j’aime beaucoup, c’est que je ne choisis pas les habits que je vais porter lors du défilé, c’est alors très intéressant de pouvoir découvrir de nouveaux styles de vêtements que je ne soupçonnais pas adaptés à ma morphologie et à mon style initial. Forcément, parfois, il est possible que je n’aime pas ce que je vais porter mais il est encore plus intéressant de défiler avec ces vêtements car cela m’apprend à me montrer devant plusieurs personnes en pensant ne pas être à mon avantage. 

J’ai enchaîné de nombreux défilés au fil des mois et découvert une réelle passion pour tout ça. Encore une fois, j’ai eu la chance de faire de nombreuses rencontres : des inoubliables, des moins bonnes, des utiles, des créateurs… 
Voilà maintenant 3 ans que je continue de faire un maximum de défilés et de shootings. Ce milieu me plaît énormément et est devenu mon moyen de me détendre et surtout un exercice pour acquérir de la confiance en moi.

🔽🔼 Quels sont tes plus belles expériences dans le domaine de la mode, de la beauté ?

 Chaque défilé et shooting est enrichissant. Mes plus belles expériences sont lorsque j’en ressors grandie. Chaque défilé m’apprend des choses sur moi même, sur les autres, sur ma façon de défiler, sur comment poser. J’apprends aussi l’existence de nombreux métiers en parallèle avec les défilés : le maquillage, la coiffure, avec l’aide des professionnels qui sont toujours là avec nous pendant les événements. 
Forcément il y a des défilés qui resteront gravés dans ma mémoire car ils m’ont marqué plus que les autres. Je pense que les rencontres que j’ai pu faire rendent certaines expériences plus belles que d’autres.

🔽🔼 Quels sont tes projets pour les années à venir ? Comme te vois tu dans 10 ans ?

J’espère mettre à profit tout ce que j’ai pu apprendre à travers mon expérience. J’en ressors plus grande car j’ai beaucoup plus confiance en moi dorénavant et je pense que c’est quelque chose d’important pour pouvoir vivre pleinement. L’année prochaine je quitte la Bretagne pour mes études, je vais à Bordeaux pour faire un master de droit pénal et sciences criminelles. Je ne sais pas encore si je continuerai dans le milieu de la mode, je ne sais pas si je dois tourner la page ou non mais je sais que si je devais arrêter les défilés et les shooting, cela me manquerait énormément. 
Aujourd’hui, je veux profiter de ma jeunesse car j’ai conscience que le temps va passer et que je vais vieillir et forcément être moins jolie. Dans 10 ans j’aurais 31 ans, malheureusement je serai sûrement trop vieille (LOL) pour faire quoi que ce soit dans le milieu. 
Jacques Berréhouc

MDD Photographie
🔽🔼Tu te présentes à l’élection de Miss Elegance Finistère le 1er avril prochain à Quimper. Comment se passe ce concours ? quelle sont les différences avec le fameux concours Miss France ? Qu’est ce qui te donne envie de participer à ce concours ?

↪  Ce concours se passe de la même manière que les autres élections : il n’y a pas de différences avec le comité Miss France, seulement mon comité est moins médiatisé. 
Il est possible que les gens se disent que je contredis ce que j’ai pu dire au départ sur mon expérience dans les élections…alors il est important que je précise la raison de cette candidature : étant donné que je m’en vais l’année prochaine, je voulais concrétiser toute mon expérience en terminant par une élection. Ce concours est symbolique pour moi, je veux terminer comme j’ai commencé c’est à dire par une élection et pouvoir me prouver que j’ai évolué grâce à toutes mes expériences dans le milieu et pouvoir remporter une écharpe. J’ai hâte d’être au 1er avril pour rencontrer de nouvelles personnes et pouvoir également apprendre encore de nouvelles choses. 

Bon courage pour cette élection, Mathilde ! nous croisons les doigts pour toi et surtout bonne continuation !
Le 1er avril, n’hésitez pas à aller voir l’élection de Miss Elegance Finistère et n’oubliez pas, le vote du public est pris en compte pour élire la nouvelle miss !
🔽🔽🔽🔽🔽🔽🔽🔽🔽


Et en bonus, cette magnifique photo :

— en lien avec l’article Défilez ! —

Laisser un commentaire