Jour 8 à Los Angeles- Bagdad Cafe, Expo Doug Aitken et Palm Springs

Nous entamons notre 8ème journée en Californie. Voici le récit de cette journée fabuleuse (comme toutes les autres d’ailleurs), où nous pourrons admirer le désert et une exposition de Doug Aitken, traverser un bout de la route 66 mais aussi manger au Bagdad Café et chiner à Palm Springs.

Réveil matinal à Hollywood

Ce matin, nous nous réveillons tôt (pour changer). On mange très rapidement (je craque à nouveau sur un beignet gras et sucré mais n’en parlons plus). On file avec notre Hyundai Sonata à 8h car nous avons 3 heures de route ! Où allons-nous ? Nous nous éloignons de L.A aujourd’hui. Il est prévu que nous allions à Palm Springs en passant par une exposition temporaire d’un grand artiste contemporain, Doug Aitken. L’expo s’appelle Mirage et elle se trouve à Palm Springs. Par contre, une escale est prévue bien avant tout cela mais je ne sais pas du tout où est-ce : une autre surprise prévue par mon chéri.

En tout cas, je m’habille de façon légère car il fait chaud dehors et j’imagine que dans le désert, ce sera bien pire !

Nous prenons la route. Je n’ai pas le droit de consulter le GPS (surpriiiise). Nous sommes sur la free way. Si vous ne connaissez pas la free way, je vous explique un peu :

C’est une voie express mais au lieu d’avoir 2 ou 3 voies comme chez nous…il y en a 6 ! Les gens doublent par la droite ou la gauche. Ne pensez pas que ce sont de mauvais conducteurs, bien au contraire : ici, le code de la route n’oblige pas à doubler par la gauche. Cela peut être un peu perturbant au départ…surtout lorsqu’on se retrouve entre deux gros camions par exemple, ou des espèces de pick-up énormes !

 

 

 

J’admire le paysage magnifique : les montagnes rocheuses, les cactus… A un moment, nous prenons la route 66.

 

Au bout d’un moment, on s’arrête au plein milieu de nulle part. Je regarde mieux et HO ! Nous sommes au BAGDAD CAFE !

 

LE BAGDAD CAFE

Vous connaissez ce café ? Réfléchissez…si je vous dis que c’est un lieu célèbre dans l’histoire du cinéma ? et oui ! dans ce restau a été tourné le film “Bagdad Café” ! Dans le film, il y a un motel en plus du restaurant. Ici, le panneau MOTEL est toujours existant mais le motel en lui-même a disparu. Quelques vestiges du bâtiment sont toujours sur le sol…comme si on n’avait pas eu le coeur de tout faire disparaître. La caravane métallique près du restaurant est également présente. Dans le film, elle y est aussi ! C’est dingue. Nous sortons de la voiture et il fait chaud mais un sacré vent (comme dans le film). En fait, on a l’impression d’y être. Autour de nous, RIEN. une vieille caravane de l’autre côté de la rue… Sinon, pas de maison ni de commerce. C’est désert. Nous prenons plein de photos et essayons de nous rappeler de ce film que nous avons vu cela fait quelques années maintenant.

L’intérieur du Bagdad Café


Nous nous décidons à rentrer dans le café qui ne paye pas de mine ! Alors là, c’est fou. Tout est écrit en français, même les prospectus Témoins de Jéhovah sont en français. Une multitude de cartes postales, mots griffonnés, photos, carte de visites…sont accrochés aux murs. Il y en a partout. Au plafond, des tas de drapeaux. Dans le livre d’or, nous écrivons un mot. Avant d’écrire, je feuillette rapidement le livre. BEAUCOUP de mots en français.
Mais combien de français passent ici chaque jour ? je n’en reviens pas ! Un type nommé Bob semble avoir le même âge que la banquette usagée et toute déchirée du coin de la pièce. Nous l’avons croisé en rentrant dans le restaurant. Il est maintenant derrière le bar et nettoie le bar de façon assez léthargique, contournant les obstacles au lieu de les soulever pour nettoyer en dessous. La patronne prend notre commande. Deux bud. Nous mangerons ensuite deux burgers. Elle s’affaire en cuisine avec son mari. Nous voyons deux couples français rentrer dans le Bagdad Cafe. Première fois depuis longtemps que nous n’avons pas vu de français ! cela nous fait tout drôle. Bob s’occupe de la commande de la table d’à côté. C’est compliqué. Il écrit la commande et finit par s’asseoir à leur table pour terminer d’écrire sur son petit carnet. Il s’applique, en grimaçant et en fronçant les sourcils. Cela prend un temps fou et les deux français ont l’air gêné. Pendant ce temps, de la cuisine sortent des cris : BOB! BOOOB ! BO-OB ! Il part enfin en cuisine annoncer la commande et repart dehors…. la patronne a fini avec nos burgers et elle l’appelle à nouveau. Son mari passe sa tête par le passe plat. On entend : WHERE IS BOB ? on dirait un sketch !!

Nous sommes servis, c’est rapide ! ce n’est pas de la grande cuisine, j’avoue, mais on mange convenablement pour le prix. La patronne nous met de la musique…. et là, je pouffe de rire. Ça doit être nerveux. Elle nous met à fond dans les oreilles, la musique du film Bagdad Café. Ça grésille. Le cd doit avoir 20 ans et doit tourner toute la journée. C’est trop drôle.

Pour ceux qui ne connaissent pas la BO du film, je vous la mets ici .

 

Après mon repas, mon mec me photographie au bar. Sur la photo, je remarque ensuite qu’il  y a un drapeau breton juste au-dessus de ma tête. Dingue.

Route PALM SPRINGS

Nous reprenons notre route. Direction Palm Springs. Nous traversons une vallée désertique. Ce sont d’immenses lignes droites qui traversent le désert. Des fois, nous pouvons voir des petites routes créées à force d’y passer..au bout de ces routes, des vieilles boîtes aux lettres branlantes annoncent qu’il y a des habitants au bout de ces routes. Lorsqu’on regarde bien, au fond, on peut apercevoir des caravanes, des vieilles bicoques… Je me demande bien qui peut habiter ici !
Nous nous arrêtons dans un bar histoire de prendre un petit café et un petit truc à manger. Au milieu de nulle part, le café 247. Je prends un cappuccino…le plus sucré que je n’ai jamais goûté. Je n’arrive pas à le finir tellement c’est écœurant. Sur un écran tournent des images de pick-up qui font des courses et qui font de gros nuages de pollution. Ça me semble carrément idiot comme passion de trouver la couche d’ozone mais bon, chacun son délire. Ici, nous sommes à 3h environ de Los Angeles mais tout est vraiment différent : la nourriture, la population, le paysage…rien à voir ! par contre, les gens sont toujours aussi sympa !
 
Dans la grande vallée, des milliers d’éoliennes… je n’ai jamais vu cela !

Palm Springs | expo MIRAGE Doug Aitken

Nous arrivons dans le désert Coachella. L’expo Mirage est en haut d’une colline rocailleuse. Une partie a été aménagée et une autre est en cours de construction. Tout en haut, il est indiqué Expo Mirage Doug Aitken. Au départ, je ne vois rien. Rien du tout. Nous sortons de la voiture et là, une chaleur ! Je ne sais pas combien de degrés il peut faire mais on cuit ! J’ai un peu pitié du gardien, en nage, qui veille, dans sa voiture, près de l’exposition. Puis en approchant, je remarque la maison miroirs ! C’est top. Elle est fabriquée en miroirs. Fou hein ? TOUt le paysage s’y reflète, c’est magnifique !  Quelle drôle d’idée d’avoir créé cette oeuvre. En tout cas, c’est super ludique, j’adore. Elle se fond dans le paysage. Magnifique.


A l’intérieur, il fait frais, contrairement à ce que j’imaginais.
Je vous laisse avec les photos…

Le gardien vient naturellement discuter avec nous. Super sympa. Il nous explique qu’ici, avec ces températures, il  y a régulièrement des incendies qui se répandent rapidement…ce n’est pas étonnant. C’est très aride. Impressionnant. A part quelques cactus, herbes sèches et buissons, je ne vois pas un arbre à l’horizon !

J’ai oublié de vous dire : j’ai la phobie des serpents !

PALM SPRINGS Angel View

Nous reprenons la route, nous voulons aller jusqu’à Palm Springs, il  y a un Angel View ici. C’est l’Emmaüs américain.
Nous y faisons quelques trouvailles…pour ma par, 3 petites robes d’été ! Encore une fois, responsables super sympa. Il y en a un qui me dit que je ressemble aux filles qui se déguisent pour une fête western, une fois dans l’année. Je ne retrouve plus le nom de cette fête ou ce festival ! Bref, avec mon haut vichy et mon short bien usé, c’est vrai qu’il ne manque que les santiags et le chapeau de cow boy !

Nous rentrons après avoir fait notre petit shopping. Pour 12 dollars, j’ai donc 3 robes. Yes !

Le retour est assez long…il y a plein de monde sur la route mais on s’occupe en chantant et en admirant le paysage.

Nous rentrons assez tard et mangeons à l’hôtel… cette journée était assez crevante ! Dodo tôt…et à demain pour de nouvelles aventures !

✘Pour voir la vidéo de cette journée, c’est ici :


 
 

Laisser un commentaire