OHËPO, les savons bio fabriqués en Bretagne

Adepte des jolis savons depuis déjà quelques années, j’étais très enthousiaste à l’idée de tester et de vous parler des savons OHËPO. Cette marque bretonne de savons bio a toute une histoire. Son éthique m’a séduite immédiatement : adopter Ohëpo, c’est adopter un savon éco-responsable, sain et naturel. 

L’histoire des savons OHËPO

Christophe est entrepreneur depuis près de 15 ans dans la mode et la déco. Amoureux de la cuisine et curieux de nature, il s’intéresse à la saponification à froid et à tous les bienfaits de cette méthode ancestrale de fabrication de savons. Motivé par l’enthousiasme de Marius, son fils de 7 ans, il s’y met et développe sa marque de savons bio. Les odeurs, les packaging, les noms… Marius s’investit à fond avec son Papa pour créer OHËPO.

 

La saponification à froid

Ce procédé de saponification respecte la peau : les beurres et huiles végétales ne sont pas chauffés, afin conserver la qualité nutritive des produits. La glycérine naturelle des corps gras utilisés reste présente dans la savon (entre 7% et 8%), ce qui permet de nettoyer la peau tout en la nourrissant. J’ai d’ailleurs assisté à la fabrication d’un savon selon cette méthode, chez Treuzkemm, lors d’un de leurs ateliers. Personnellement, je n’utilise plus que des savons saponifiés à froid depuis déjà plusieurs années et ma peau est vraiment moins sèche : ni sensation de tiraillement ni rougeurs… la peau est hydratée et protégée.

HELP : je cherche une boîte à savon jolie et écologique pour mes déplacements car c’est le seul moment où je ne peux malheureusement pas utiliser mes jolis savons.

OHËPO, des savons bio aux multiples bienfaits

Rigoureux sur la composition de ses produits, Christophe, le créateur d’Ohëpo, utilise essentiellement des produits bio et naturels. En effet, en utilisant le pouvoir de certaines huiles essentielles, plantes ou argiles, chaque savon possède des propriétés spécifiques. Cela permet d’avoir un savon correspondant à notre besoin ou tout simplement à notre goût. Christophe m’a expliqué sa passion pour la cuisine. Lorsque je vois les mélanges judicieux qu’il a créés pour fabriquer ses savons, je suis admirative. En effet, il faut savoir manier avec précision tous ces éléments pour inventer le savon idéal.

Bon à savoir : dans la gamme, il y a des savons avec et sans huiles essentielles : très important de s’y pencher en cas de grossesse ou en cas d’allaitement…ou encore lorsqu’on souhaite utiliser les savons sur nos chérubins ! Je vous rappelle que les huiles essentielles ne sont pas recommandées pour les enfants de moins de 3 ans.

Des jolis emballages

De plus, le packaging est séduisant : chaque savon est carré et est inséré dans un joli emballage en carton recyclé 100% avec un imprimé un brin vintage (et donc ultra à la mode).

Sur la face avant, des jolis noms trouvés par Marius, le fils du créateur, font sourire et donnent un petit indice sur le savon. Je vais vous les lister, cela vous donnera encore plus envie de tester :

  • P’tit mousse : lemongrass et cyprès – citronné et stimulant
  • Petite nature : sans huiles essentielles
  • Singing in the rain : bergamote et cèdre de l’Atlas – doux et gourmand
  • Nouvelle vague : ylang ylang et géranium – fleuri et tonifiant
  • File sous ta douche : patchouli et lavande – exfoliant et envoutant
  • Le propre de l’homme : géranium et lavande – boisé et purifiant
  • Menthe à l’eau : menthe poivrée et romarin – tonic et rafraîchissant
  • Cocofiloche : basilic et cardamome – épicé et vitalisant

 

 

A l’arrière du savon, un petit rond laisse apparaître le savon et un dessin de nez nous indique qu’on peut sentir le savon par l’orifice. Idée charmante !

 

J’ai testé OHËPO

J’ai testé le savon Ohëpo qui se nomme “Nouvelle vague”. A l’ylang ylang et au géranium, il est fleuri et tonifiant. J’ai adoré son odeur, sa mousse onctueuse et surtout le fini soyeux sur la peau. Ma peau était toute douce et délicatement parfumée. Attention à ne pas poser votre savon dans une coupelle ou sur le bord de la baignoire. En effet, il faut le laisser sécher sur un porte savon ou comme moi, sur un bout de lufa (ou louffa). C’est important car il faut qu’il y ait de l’air qui passe sous le savon pour qu’il sèche au mieux et ainsi qu’il se conserve le plus longtemps possible.

 

 

Où trouver les savons OHËPO ?

Le site Internet est en construction. Je vous le partagerai dès qu’il sera en ligne. En attendant, pour passer commande, je vous propose de passer par le site Etsy

ou directement par mail ou téléphone.

Sur Quimper, ils sont disponibles chez Zhazen Concept store, 19 rue des Boucherie. 

Autre solution, si vous êtes dans les environs : Christophe vous invite à vous rendre à son atelier situé dans le 22.

 

12 La Ville Abel 22690 PLEUDIHEN sur Rance

📞0662673617

📫oheposavons@ohepo.fr

Sur Facebook (@savonsohepo) et Instagram (@ohepo_savons), suivez l’actualité des jolis savons OHËPO !

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire