Nouvelle vie à 6 | moicestclo

Nouvelle vie à 6 | moicestclo

20 avril 2019 0 Par Moicestclo

Je me suis dis que ça serait cool de faire un petit article spécial grossesse. Juste parce que des fois ça fait du bien de partager et que j’aimerais bien avoir aussi votre ressenti, vos expériences etc. Non pas que je sois une spécialiste et que je fasse une étude chiffrée que je vais fournir à l’Insee mais bon, c’est cool, juste entre nous, quoi (dit-elle en balançant ça sur la toile).

Je suis enceinte !

Par où commencer ? heu facile : je suis enceinte. YEEEEEAH ! J’attendais (nous attendions pour être plus précise) ce moment depuis si longtemps. Mon corps a du mal avec tout ce qui est cycles etc. Il préfère l’anarchie : genre pas de calendrier, non non, je fais quand je veux, comme je peux, merci, laisse-moi. Pour vous dire, j’avais même acheté des bandelettes pour savoir quand est-ce qu’on ovule et quand j’ai fait pipi sur cette bandelette et que les petites barres sont apparues pour me dire “ça y’est, y’a une chance pour que tu tombes enceinte !” et bien, je l’étais déjà depuis un mois. Ahah. Bref. Anecdote piquante. Du coup, je revends des tests d’ovulation, ou les envoie gratis dans chaque colis Vinted expédié. C’est au choix, vous voyez.

L’annonce

Je m’étais fait plein de films dans ma petite tête, cette dernière année sur comment j’allais faire pour l’annoncer à mon chéri lorsque le moment serait venu. Je m’étais dit : “ho, j’irai faire l’échographie de datation et lui mettrai l’image en fond d’écran sur son téléphone“. Puis en fait, je n’ai pas pu attendre ! Garder “CA” pour moi ? impossible !! A peine le test effectué (j’étais sûre de la réponse, étant donné que ma

 poitrine d’adolescente avait poussé d’un coup), je l’ai glissé derrière son plateau de petit déjeuner pour qu’il découvre ça au petit matin (normalement, ça peut mettre de bonne humeur… ce fut le cas, je vous rassure ^^).

Aux enfants? Facile : François leur a présenté l’échographie !

Instant mignonitude : Eden a fait un dessin pour mes grand parents avec écrit : “je vais être grand frère”. J’étais flattée qu’ils aient bien compris, ça veut dire qu’Eden n’écrit pas trop mal pour son âge.

Comment ça va ?

Le premier trimestre est terminé. Je pense vous écrire un article sur le sujet car j’ai voulu faire une vidéo mais rrrrah je ne suis pas à l’aise d’en parler comme ça. Pour le moment. Pour résumer (je vous prépare donc l’article pour les intéressés), j’ai été MEGA fatiguée, très nauséeuse et tout ça. Tout plein de choses que je n’avais pas eu lors de ma première grossesse. Ah bah écoute, comme ça au moins, tu auras pu tester à peur près toutes les sensations désagréables entre les 2 bébés, de quoi tu te plains, Cloclo ? hein ?

En vrai je suis très heureuse. Je suis très inquiète mais c’est normal mais je suis surtout contente d’avoir ce petit être qui grandit en moi.

C’est pour quand ?

Et bien c’est prévu pour début octobre ! Et oui, j’ai tout l’été à passer. Déjà que je souffle comme une grosse vache et que j’ai méga mal au dos, ça s’avère très sympa, l’été ! Heureusement que nous vivons en Bretagne, que nous avons la mer, le vent et tout ce qu’il faut pour passer un été pas trop (normalement) caniculaire (tiens, ça existe comme mot ? je pensais que mon Mac allait directement le souligner mais non).

Des craintes ?

L’organisation de la maison

Nous serons donc 6. Genre 6 être humains qui mangent, qui boivent…qui salissent…qui salissent leur linge. WOOOUIN. J’ai envie de pleurer. J’ai peur de ne pas pouvoir suivre. OK, on est 2 et les grands vont vite fait apprendre à plier leurs chaussettes mais bon quand même ! J’ai déjà investi dans un aspirateur robot (Irobot) du nom de Richard (si tu trouves que ça fait ringard, prononce-le avec un accent américain, tu vas voir), qui est très docile et très efficace. Il me manque un jardinier et je serai déjà un peu plus sereine.

Une mauvaise expérience

Une autre grosse crainte qui est en train de s’effacer petit à petit, grâce aux paroles de ma gynécologue… la fausse couche. Et oui, lorsqu’on a vécu cet épisode traumatisant, on a du mal à vivre pleinement sa grossesse. C’est ce qui s’est passé durant les premières semaines : j’ai enchaîné les nuits blanches, les passages à l’hôpital pour être contrôlée car j’étais trop inquiète, j’ai pleuré beaucoup et j’ai mangé (beaucoup beaucoup) pour (sans doute) calmer mes nausées et mes remontées acides mais aussi surement pour penser à autre chose. “Pas bien Clotilde” (ceci est un petit message de ma balance et surtout de mes pantalons beaucoup trop petits maintenant).

La place d’Eden

Dernière grosse crainte (après, je m’arrête car évidemment, j’en ai pas mal, faut pas se leurrer) : de ne pas bien m’occuper de mon premier enfant les premiers mois après la naissance du bébé. J’ai peur qu’il ait du mal à trouver sa place, qu’il soit jaloux. On lui pique sa place de petit dernier, mais aussi d’enfant unique à sa maman.. Il était ravi en apprenant l’arrivée du bébé mais le voyant juste après demander tout le temps d’être porté pour aller au lit, hmmmm je pense qu’il va falloir que je l’aide à grandir ! Si vous connaissez un bouquin qui aide parents et enfants à ce sujet…je suis preneuse ! Après, il suffit d’expliquer, de donner de l’amour et de trouver des astuces. Par exemple, j’ai déjà réfléchi à jouer aux cartes avec lui ou à autre jeu de société, pendant que j’aurai le bébé accroché au nichon. Autant optimiser ce moment pour contenter 2 enfants, n’est-ce pas ? Idem, en attendant la naissance, je vais essayer de faire un max de choses avec et pour lui. Déjà, nous avons passé un moment chez Paola, lors d’un atelier parents/enfants “Ma bulle magique”. Ce genre de moments privilégiés…un vrai plaisir.

Je ne voulais pas terminer cet article avec la rubrique “des craintes” mais écoutez… ça sera le cas !

Je continuerai donc cette petite série d’articles pour vous raconter un peu ma grossesse…

A bientôt pour de nouvelles aventures !